La Voix est Libre & Rhizomes n’y seraient apparemment pas pour rien… tout comme son « ancêtre » l’Olympic Café, lui aussi cité dans l’article ci-bas, où le programmateur de vos festivals préférés a organisé quelques 400 concerts entre 1999 et 2002. Sans oublier que La Voix est Libre a vu le jour aux Portes de la Chapelle dans l’écrin préservé que sont les Bouffes du Nord, aujourd’hui le festival prend ses quartiers dans le Grand Paris mais reste fidèle au 18ème en organisant sa soirée de clôture au FGO Barbara. 18 un jour, 18 toujours.

Lire l’article d’A Nous Paris ici